La mission de la Loterie Romande

Les six cantons romands (Vaud, Fribourg, Valais, Neuchâtel, Genève et Jura) autorisent l'exploitation de la Loterie Romande et reçoivent la totalité de ses bénéfices. Dégagés après paiement des lots, des frais généraux et de 0.5% pour la prévention du jeu excessif, les bénéfices sont entièrement consacrés au soutien d'institutions d'utilité publique romandes. Des milliers d’institutions ou associations à but non lucratif bénéficient, directement ou indirectement, des contributions de la Loterie Romande.

Les bénéfices de la Loterie Romande sont répartis de la façon suivante :

  • 5/6ème du bénéfice sont redistribués aux Organes de répartition des 6 cantons romands. Ces Organes, indépendants les uns des autres, examinent les demandes et soutiennent les institutions, associations ou fondations actives dans les 8 domaines cités ci-après :
    • action sociale/personnes âgées
    • jeunesse et éducation
    • santé et handicap
    • culture
    • formation et recherche
    • conservation du patrimoine
    • environnement
    • promotion, tourisme et développement
  • 1/6ème du bénéfice est redistribué au sport amateur et professionnel. L'Association pour le développement de l'élevage et des courses (ADEC), active dans le sport hippique, bénéficie également d'un soutien de la part de la Loterie Romande.

Les demandes de contributions liées au sport amateur doivent être adressées à l'Organe de répartition au sport du canton concerné.

En revanche, les activités liées au sport-handicap peuvent bénéficier d’une aide financière de la Loterie Romande par le biais des Organes de répartition.